Septembre 2012 - Latest DTM report, August 2012

Version anglaise

Version française

KMZ (Google Earth) des camps (Août 2012)

Master list (liste des camps)

 

Mot de Luca Dall'Oglio, Chef de Mission OIM Haïti.

(Please find below the English version of this text.)

Cher collègues,

Je suis heureux de vous faire parvenir les dernières versions française et anglaise de la Matrice de Suivi du déplacement interne (DTM) datant d’Aout. Il s’agit d’un outil de surveillance utilisé par le « cluster » pour la gestion des camps et la coordination des camps qui comprend d'importants faits mis à jour sur la situation du déplacement dans les sites de personnes déplacées situés dans les zones du pays touchées par le séisme.

En Aout 2012, une population estimée à 369,000 individus (ou 94,000 familles déplacées) réside dans 541 camps et sites informels dans les zones affectées par le séisme. Depuis le pic de la crise de déplacement, il y a deux ans (une population estimée à 1.5 million personnes vivait dans les camps en Juillet 2010), presque 76% de la population originale des camps les ont quitté.

La diminution de personnes déplacées vivant dans les camps pour cette période peut être attribuée a plusieurs facteurs, dont la mise en œuvre efficace de projets de retour et de relocalisation conduits dans le cadre du projet « 16/6 » mené par le Gouvernement/UCLBPet d’autres mécanismes similaires menés par les partenaires CCCM. Plus d’informations sur les initiatives de retour sont inclues dans ce rapport.

Comme la récente tempête tropicale Isaac l’a démontré, la population des camps reste vulnérable, notamment pendant la saison des ouragans. Dans ce contexte, il est souhaitable que l’appel du Gouvernement à un accroissement du soutien à la fermeture des camps les plus a risque reçoive toute l’attention et assistance possible.

Ce rapport fournit une analyse importante pour continuer notre effort collectif vers l’identification de solutions plus durables pour les personnes déplacées vivant toujours dans des tentes ainsi que pour les communautés de retour, et indique la faisabilité d’une augmentation du nombre de projets de retour et de relocalisation favorisant la fermeture d’autant de sites que possible d’une manière digne et de principes.

Alors que ma mission arrive à sa fin, je voudrais exprimer ma gratitude la plus sincère à tous ceux qui ont travaillé sans relâche depuis plus de 30 mois au soulagement des souffrances des personnes déplacées.

Avec mes meilleurs vœux,

 

Luca Dall’Oglio


************************************************

Dear Colleagues,

I am pleased to enclose the latest French and English versions of the Displacement Tracking Matrix (DTM) August issue, a monitoring tool utilized by the Camp Coordination and Camp Management Cluster (CCCM) which includes significant updated findings on the displacement situation in IDP sites throughout the earthquake-affected areas in Haiti.

As of August 2012, an estimate 369,000 individuals (or 94,000 IDP households) reside in 541 camps and camp-like settlements across the earthquake affected areas. Since the height of the displacement crisis two years ago (an estimated 1.5 million individuals were living in IDP sites in July 2010), nearly 76 per cent of the original camp population has now left IDP camps.

The decrease of IDPs from camps for this period can be attributed to a number of factors including the effective implementation of return and relocation projects implemented in the framework of the GoH/UCLBP-led “16/6” and other similar mechanisms carried out by CCCM partners. More information on return initiatives is included in the report.

As the recent tropical storm Isaac has shown, the camp population remains vulnerable, particularly during the current hurricane season.  In this context it is hoped that the call made by the Government for increased support towards the closure of the camps most at risk may receive all possible attention and assistance.

This report provides important analysis to continue our collective efforts to identify more durable solutions for the IDPs still in tents as well as for communities of return and indicates the feasibility of scaling up return and relocations projects to favour the closing of as many sites as possible in a principled and dignified manner.

As my assignment toHaiticomes to an end, I would like to express my deepest gratitude to all those who have worked tirelessly over the past 30 months to alleviate the plight of IDPs.

With best wishes,  

 

Luca Dall’Oglio

 


Bradley Mellicker
Coordinateur du Cluster
+509 3702-7593
bmellicker@iom.int

Lorenza Rossi
Gestion de l'information
+509 3701-4864
lrossi@iom.int

Rafaëlle Robelin
Emergency preparedness and response/Préparation et réponse aux urgences
+509 3702-7862
rrobelin@iom.int


Visits since January 2012
262175
© CCCM Cluster. All Rights Reserved